Blog

Tout sur les pleurotes

Tout sur les pleurotes
Ecrit par Jeanne

Les propriétés du pleurote

Le pleurote est une variété de champignon comestible dans la famille Agaricacéenne. Il est caractérisé par son pied excentré et pousse entre le mois d’octobre et le mois de mars sur les troncs de Feuillus ou les bois morts.

II y a trois grandes familles de pleurotes : les pleurotes du Panicaut, les pleurotes en coquille ou en huitre et les pleurotes en corne d’abondance.

Comme vous l’avez deviné, chaque famille a une forme particulière d’où un nom distinctif pour chacune d’elle.

Le pleurote du Panicaut pousse principalement sur les pelouses, plus précisément, sur les souches de Panicaut dans le Sud de la France et dans les montagnes. Il est facilement reconnaissable par son  chapeau brin ocre et ses lamelles légèrement serrées. Ce champignon a également un pied développé et une chair savoureuse et tendre.

Le pleurote en coquille ou en huitre est caractérisé par un chapeau lisse et gras de couleur grise ou brune beige. Son pied est tellement court qu’il est parfois invisible au premier coup d’œil. Ce type de champignon est facilement cultivable et est savoureux.

Le pleurote en corne d’abondance a un grand chapeau mesurant 12cm. Il est de couleur claire, blanche ou crème brunâtre. Ses lamelles se prolongent sur la longueur de son pied qui mesure environ 5 cm. Le goût de ce pleurote rappelle celui de la noisette. Il est aussi très répandu dans toute l’Europe ainsi que sur tout le continent nord américain.

Attention : tous les pleurotes ne sont pas comestibles. En effet, une variété de pleurote en particulier est à éviter. C’est le cas du pleurote de l’Olivier qui s’avère être extrêmement toxique.

Les vertus miraculeuses du pleurote

Le pleurote n’est pas seulement savoureux et délicieux, il possède d’autres vertus utiles pour la santé.

Il contient effectivement des propriétés antioxydantes. Et en tant que tel, il a pour effet de ralentir le processus de vieillissement et lutte contre les radicaux libres. Il aide à renforcer le système immunitaire d’un individu. Il participe également à la prévention de maladies cardiovasculaires comme l’hypertension ou le diabète. Des études ont d’ailleurs montré que manger du pleurote réduirait significativement le taux de cholestérol dans le sang. Ce sont les glucines, les pectines et les fibres solubles présentes dans ce champignon qui sont responsables d’un tel effet.

Le pleurote possède aussi des agents actifs qui luttent contre le développement de la maladie d’Alzheimer. Il contient des molécules bioactives caractéristiques des champignons appelées polysaccharides. A part tout cela, il a aussi des effets antiviraux, antibiotiques, antibactériens et hématologiques.

Contrairement aux autres types de champignon, le pleurote se démarque par sa richesse en nutriments.

Nous retrouvons, par exemple, des vitamines B (B1, B2, B3, B6 et B9) qui sont des éléments nécessaires pour la transformation des aliments consommés en énergie. Il contient aussi du fer, du phosphore, du cuivre, du zinc et du calcium. Tout cela fait du pleurote un aliment complet au point de nutritionnel.

Comme bonus, ce type de champignon est très peu calorifique. Il peut donc être introduit dans un régime à faible calorie.

Quelques idées de recette sur le pleurote

Il n’est pas rare de retrouver le pleurote dans nos plats. C’est un aliment passe-partout qui peut être cuisiné d’une façon banale ou servir d’ingrédient de base dans la cuisine gastronomique. Il peut même devenir un substituant du fameux champignon de Paris.

En France, c’est le 4ème champignon le plus consommé.

Il est à l’heure actuelle fortement cultivé dans plusieurs régions de l’Hexagone. Les meilleurs pleurotes (au marché ou dans la forêt) sont dépourvus de tâches sur le chapeau, fermes, non visqueux et charnus. Ses notes et sa texture font du pleurote un excellent accompagnement pour la viande de gibier et du poisson blanc. Mais il est aussi possible de le faire griller au barbecue ou le faire frire dans une poêle avant de l’accompagner avec une omelette ou une soupe.

Il est nécessaire de le laver promptement et de bien le sécher avant de le consommer. Et pour vite éliminer toute l’eau contenue dans ce champignon, nous pouvons le faire cuire rapidement à la casserole avant de le cuisiner.

Ce champignon ne se conserve pas très longtemps lorsqu’il est placé au frigo. Il est préférable de le consommer frais et au plus 5 jours après la cueillette. Pour vérifier que le pleurote que vous avez acheté est bien frais, il faut le renifler. Il devrait être légèrement parfumé à l’anis.

Jeanne

A propos de moi !

Jeanne

Je m'appelle Jeanne. Je suis une jeune retraitée et, depuis peu, je peux enfin me mettre à ce qui me plaît le plus : le jardinnage! Alors, je partage avec vous mes petites expériences avec toutes sortes de jardins ou potagers d'intérieur, tout comme je le fait avec mes petits enfants. :-)

Laisser un commentaire.