Blog

Tout sur la fabrication de la bière artisanale 

Comment frabiquer sa bière?
Ecrit par Jeanne

Comment frabiquer sa bière?

La fabrication de bière artisanale est un art à part entière.

Pour cette raison, je vous explique les notions de base pour que vous les maîtrisiez. J’évite les termes techniques pour faciliter la compréhension en me concentrant uniquement sur les étrapes à suivre.

Les étapes essentielles pour fabriquer sa bière artisanale

Nettoyer le matériel à l’aide d’un désinfectant

Tout commence par le nettoyage intégral du matériel à utiliser. Il faut laisser tremper tous les ustensiles dans un désinfectant pendant 10 minutes. Cette première  étape est cruciale et ne devrait pas être prise à la légère puisqu’elle assure la propreté et élimine toute apparition de bactéries. Les récipients et les cuves doivent être en inox pour éviter des réactions chimiques involontaires au contact avec la bière.

Chauffer 5 litres d’eau à 70 degré dans un récipient

Pour cela, prenez le récipient en inox et versez 5 litres d’eau pure. Faites en sorte que la température de l’eau soit à 70°. Pour le savoir, utilisez un thermomètre alimentaire. C’est le seul outil indispensable depuis le début de la fabrication jusqu’à la fin.

Verser le malt d’orge

Après avoir atteint les 70°, versez-y le malt d’ogre broyé dans le mélange. Le malt d’orge doit être broyé en morceau pour faciliter sa cuisson. Cela permet d’extraire plus facilement le sucre qu’il renferme. L’utilisation d’un moulin à céréales est nécessaire. Pour la quantité, il faut 1,6 kilogramme de malt pour 5 litres d’eau.

Laisser cuire à 65 °C et à 75 °C les 20 dernières minutes

Durant la cuisson, il faut remuer le mélange toutes les 30 minutes au moins, pour en extraire les nutriments. Cela  évite à ce que le contenu se colle au fond du récipient. En tout,  la cuisson devrait durer entre 1 heure 30 minutes à deux heures de temps. Le niveau de température est capital pour la création de maltose qui n’est autre que l’alcool. De même, le changement de température est une technique obligatoire pour parfaire la cuisson.

Filtrer et faire bouillir la préparation

Après la cuisson, il est temps de filtrer le mélange dans une cuve propre (bien nettoyée et désinfectée) à l’aide d’une passoire désinfectée à l’avance. Le mélange collé sur la passoire peut être lavé avec 0,5 litre d’eau bouillante pour en retirer le maximum de nutriment. Cette quantité d’eau recouvre la perte durant les étapes précédentes.

Ensuite, versez à nouveau le liquide dans un récipient et faites le bouillir. Quand il est à l’ébullition, passez à l’étape suivante.

Ajouter le houblon

Ajoutez du houblon amer dans le bouilli. Le houblon amer est différent du houblon aromatique. Il apporte son goût amer à la bière et devient donc une caractéristique propre de la bière. Après, laissez bouillir à nouveau durant 1 heure et 30 minutes et ajoutez du houblon aromatique. Comme son nom l’indique, ce second houblon donne son parfum à la bière. Pour avoir un bon équilibre concernant la quantité de houblon, il faut 25 grammes pour le houblon amer et 5 grammes pour le houblon aromatique pour 5 litres de jus.

Faire refroidir

Avant le refroidissement du mélange, il faut filtrer tous les résidus de houblon dans le liquide. C’est seulement après qu’il faut le refroidir. Le moyen le plus simple, c’est de placer le récipient (bien fermé) dans de l’eau froide comme pour faire un bain-marie. Quand la température du liquide est en dessous de 25°, ajoutez la levure.

Ajouter la levure

L’ajout de levure se fait généralement dans une bonbonne ou bien dans un seau muni de couvercle où le barboteur peut être installé. La quantité de levure à ajouté est de ¼ de sachet seulement pour les 5litres de bière. Après, il est nécessaire d’agiter la bonbonne pour bien mélanger le liquide devenu bière. La  levure agit efficacement avec une température de 20 à 25°, raison pour laquelle le mélange est refroidi. Puis, placer le couvercle ou bien bouchonner la bonbonne pour accueillir le barboteur désinfecté.

Fermenter le tout

C’est l’étape de fermentation, il dure en moyenne 2 semaines, durant lesquelles le liquide houblonné devient bière. Le lieu de fermentation doit être sec, sans humidité et à l’abri du soleil. Durant ce laps de temps, la température de l’endroit où le récipient est placé doit être à 20°C pour que la levure agisse. Quand les bulles présentes dans le barboteur cessent de bouger, c’est le signe qu’il faut changer de lieu de fermentation. Il faut que la température descende de 6° à 10°C.

Remplir les bouteilles

Après deux semaines en fermentation, le mélange devenu bière est mis en bouteille. Cela, à l’aide d’un robinet ou d’un tuyau désinfecté pour que la bière ne soit pas en contact avec l’air libre et à l’abri des agents contaminants. Toutes les bouteilles doivent être sèches et propres. Cette fois-ci, le barboteur n’est plus d’aucune utilité même si la fermentation continue.  Seulement, il faut d’abord sucrer la bière avant de la mettre en bouteille.

Faire bouillir du sucre dans de l’eau et le verser dans le mélange

Avant la mise en bouteilles, ajoutez 20 à 30 grammes de sucre pour 5 litres de bière. Le sucre donne du gout à la bière. Il le rend plus pétillant et favorise la fermentation.

Les grains de sucre doivent être remués, ce qui provoquerait une réaction chimique non désirable. C’est pour cela que le sucre doit être bouilli dans de l’eau. Cela facilite le mélange avec la bière. Enfin, remplissez les bouteilles de bière.

Fermenter à nouveau pendant 2 semaines

Après l’ajout de sucre et la mise en bouteilles, fermentez à nouveau la bière dans les bouteilles. La durée de cette seconde fermentation doit être d’une semaine au minimum. La température de fermentation doit être de 20° au maximum.

Gouter la bière

Après être fermentée, la bière peut être enfin servie et dégustée. C’est ainsi que s’achève la fabrication de la bière artisanale. Ça s’annonce compliqué mais le résultat au final en vaut la peine.

A noter que le goût de la bière artisanale est plus doux, et que l’effort fourni est bien récompensé par un produit frais et bien goûteux. Le travail est donc satisfaisant.

Pour plus de détail allez jetter un oeil à ma page sur le Meilleur kit de brassage de bière.

A propos de moi !

Jeanne

Je m'appelle Jeanne. Je suis uns jeune retraitée et, depuis peu, je peux enfin me mettre à ce qui me plaît le plus : le jardinnage! Alors, je partage avec vous mes petites expériences avec toutes sortes de jardins ou potagers d'intérieur, tout comme je le fait avec mes petits enfants. :-)

Laisser un commentaire.